La bande riveraine, essentielle à la santé des lacs

La bande riveraine est une bande de végétation naturelle de 10 m ou de 15 m si la pente est égale ou supérieure à 30%. Elle occupe une fonction de transition entre le milieu aquatique et le milieu terrestre et est idéalement composée d’arbres indigènes, d’arbustes et d’herbacées, soit les trois strates de la végétation naturelle Laurentienne.

La bande riveraine est multifonctionnelle en ce sens où elle permet notamment :

La bande riveraine est protégée en vertu de la Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables. Ainsi, toute intervention doit être en conformité avec la règlementation de la municipalité (CRE Laurentides, 2013), www.crelaurentides.org.

Comment limiter ses apports en azote et en phosphore vers le lac

Afin de prévenir et/ou de limiter le processus d’eutrophisation des lacs, il est important d’être au fait des meilleures pratiques en matière d’aménagement des berges. Ainsi, il est essentiel de :


Source : Fédération interdisciplinaire de l’horticulture ornementale du Québec. (2013). Guide des bonnes pratiques. Aménagement et techniques de restauration des bandes riveraines. www.banderiveraine.org

Sources:

CRE Laurentides (2013) Capsules www.crelaurentides.org:

Politique de protection des rives, du littoral et des plaines inondables : legisquebec.gouv.qc.ca